Comme les quelques fidèles lecteurs/lectrices de ce blog l’ont remarqué, les langues étrangères en général, et la traduction en particulier, sont l’un de mes dadas. Après pas mal d’années passées loin de ce domaine, j’ai décidé il y a quelques semaines déjà d’en faire mon activité principale, et cela passe dans les jours/semaines à venir par la mise en ligne d’un blog. Ce petit bout de web aura une visée à la fois professionnelle (contact avec de potentiels clients) et personnelle (billets d’humeurs et autres réflexions, mais toujours en lien avec les langues étrangères, d’une manière ou d’une autre).

Mais voilà, comme pour tout démarrage d’activité, certaines questions se posent. Faire quoi, pour qui et comment ?

Faire quoi ? Bah, des traductions pardi ! La mondialisation est passée par là, on a de plus en plus besoin de communiquer dans d'autres langues, et de comprendre les autres, sans avoir forcément le temps ou l'envie d'apprendre des langues étrangères.

Pour qui ? Bah, pour qui n’en veut ! Plus sérieusement, je n'ambitionne pas de concurrencer les grosses entreprises de traduction qui ont bien plus de moyens que moi. Je vise plutôt une collaboration avec des particuliers et des PME qui ont des besoins moins importants en volumes et aussi plus ponctuels (et qui en ont peut-être marre des traducteurs automatiques...).

Comment ? Bah, avec mon cerveau et mes mains, tiens ! C’est la partie la moins compliquée du schmilblick, avec Internet, la communication des textes à traduire et traduits est facilitée.

Voilà une partie de ma réflexion. Mais vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà eu besoin de tels travaux ? Si oui, comment avez-vous fait, si non, pourquoi ? Ce billet n’a pas pour ambition d’être une étude de marché, juste un moyen de recueillir quelques avis. ;)


Allez, pour finir en musique, comme toujours, un morceau totalement en rapport avec le sujet.

Et puisqu'on parle de boulot, je vous rappelle le mien. N'hésitez pas à visiter mon site pour tous vos besoins en traduction. ;)